– Mots du Havre.2 min read

St_Joseph

Je cherchais à relever les mots et expressions Cauchoises  » bien d’cheu nous  »
qui se sont glissées dans notre language quotidien quand j’ai reçu d’un ami un courriel
(mot Canadien bien sympathique) qui contenait en pièce jointe un petit texte intitulé :
« Mille et une raisons qui distinguent les Havrais des autres »

C’est amusant et bien trouvé, je ne sais pas qui en est l’auteur ni son age
mais certaines s’appliquent et sont connues de toutes les générations de Havrais.

Je cite :
– Parfois tu dis « oh bah dès » mais tu essayes de perdre cette habitude.
– L’expression « c’est rien bien » ne te choque pas.
– Tu dis « de l’autre côté de l’eau » sans penser du tout à l’Angleterre.
– Pour toi le bout du monde est à Saint Adresse.
– Tu comprends quand on te parle d’Auch mout.
– Tu sais où se trouve la rue de la soif.
– Chez toi on dit aussi « t’es batte » mais on dit surtout « archi »
– Pour toi « Porto » désigne un lycée et pas une ville.
– Tu as déjà acheté des clopes le dimanche au Week-End.
– Tu connais les noms de « Rondes Rollers » et « Z’estivales »
– Tous les ans, tu retrouves tous les jeunes de ta ville un soir à la plage
pour fêter un bac…que tu as passé depuis longtemps.
– Tu ne conçois pas le bruit des vagues sans celui des galets (sinon il
manque quelque chose.
– Quand tu dis que malgré tout « le Havre c’est chouette » on te regarde
comme si tu étais fou.
– Comme les Américains, tu as ton « Chicago »
– Tu es déjà allé voir les vagues s’éclater sur la digue Nord lors des
tempêtes avec la bonne idée d’aller dessus et de se faire arroser.
– On a enfin parlé de ta ville dans la Beuze et Disco.
– A la plage tu jettes toujours des galets.
– Au collège tu as appris que Danton n’était pas seulement le nom d’une
place à mauvaise réputation.
– Tu sais que les « oreilles de Mickey » n’est pas un film inconnu de Walt Disney.
– Tu sais qu’à Sainte Adresse les gens ont plus de sous que toi.
– Tes souvenirs du centre ville avant l’ouverture du centre Coty sont partis en fumée.
– Tu es habitué au chant des mouettes.
– Tu as connu le père Noël qui offrait des petits Jésus en sucre devant le Monop’ avenue René Coty.

Je suis certain que bon nombre d’entre nous se sont reconnus dans ces expressions. La liste n’est pas close et si l’auteur de ce texte passe par là, qu’il m’écrive, car cette liste elle est « rien bien »……. 😉

Laisser un commentaire