– Les poupées sexy de Miss Van.4 min read

MissVan0320

missvan

MissVan0010

A Toulouse durant la dernière décennie, les poupées pulpeuses, sexys et subversives de Miss Van étaient devenues des figures emblématiques de la ville. (…)

Pas vraiment taggeuse ni graffeuse mais artiste urbaine à part entière, Miss Van est une figure incontournable du monde du Streets Art.

Impossible donc de parler de Miss Van sans évoquer Toulouse. Le graffiti et la ville rose c’est une longue histoire qui à débuté en 1986 avec des anciens comme 2pon ou Gode.
La ville attire des graffeurs de renommée internationale qui apportent de fortes influences New-Yorkaise. A cette époque Toulouse est la scène graffiti la plus vivante de France.

MissVan0026

C’est sans doute grâce à la bonne entente entre les crews que le milieu voit arriver des demoiselles qui occupent vite le devant de la scène.
Il y a Miss Van bien sûr mais aussi d’autres graffeuses comme Kat avec qui elle peint et qui fondera un peu plus tard les HPG (Hanky Panky Girl) avec Fafi et Plume.
De son vrai nom Vanessa Bensimon, Miss Van qui est né en 1973 à Toulouse est licenciée en Arts Plastique. Elle peint dans la rue depuis l’âge de 18 ans et en 1993 non pas à la bombe mais au pinceau et à l’acrylique elle commence à poser ses pin-up dans des fresques sur les murs de sa ville.

MissVan0078

Car au lieu de graffer son nom elle a préféré se représenter au travers ses poupées. Au début sous forme d’autoportraits ses girls sont devenues au fil du temps des femmes enfants aux formes et aux courbes provocantes.
L’art urbain est traditionnellement masculin, Miss Van ayant fait ses preuves par son travail, son style et ses sujets ont très vite été remarqués et acceptés.
Ses œuvres sont influencées par les artistes Japonais, le graphisme, la figuration libre, les films d’animation, les pin-up des années 50 et la BD.

MissVan053Dés 1999 elle expose à la galerie Diloy à Toulouse, depuis 2002 elle est représentée par la fameuse galerie Magda Danysz à Paris. Cette galerie plutôt branchée art urbain expose entre autre des grands du graffiti comme Jonone ou West.

MISSVAN_FLYER

Depuis plusieurs fois par an, elle expose régulièrement dans le monde entier ses poupées et décline leurs évolutions à Paris, Barcelone, Londres, Stockholm, Los Angeles, Zurich, New York, Anvers, Berlin. La liste des galeries et des musées qui l’ont accueillie est impressionnante.
Bien que vivant de sa peinture, en parallèle elle participe à la création de lignes de vêtements ou à la réalisation de sacs.

MissVan1small

En ce moment Miss Van a le vent en poupe, plusieurs reportages TV ont été diffusés sur Canal + dans la vie en clair et La grande famille, dans Traks (Arte) et Ubik (5eme).

De nombreux articles parlant de la demoiselle sont parus dans plus d’une vingtaine de magasines Français et surtout étrangers. Journaux spécialisés dans le Streets Art mais aussi dans d’autres plus conventionnels comme ELLE ou Le Monde. Tout dernièrement pour le premier numéro de 2010 du magasine Clark, elle a réalisé trois couvertures différentes. Et au programme portrait de l’artiste dans un dossier de 15 pages.

clark-479x211

Ses dernières expositions montrent ses poupées habillées comme au bal masqué, toujours sexy mais mélancoliques, cachées derrières de longs cheveux. Les couleurs, la ligne est différente c’est donc une autre facette de ces girls qu’elle nous offre maintenant.
MissVan_3C’est indéniablement beau, mais beau comme une fleur coupée dans un vase.
Moi je préfère les fleurs qui poussent entre les pavés et j’ai la nostalgie des couleurs, de la vie et des postures des petites nanas des murs de Toulouse.

MissVan0177

Ce n’est pas un hasard si Miss Van a choisi Barcelone pour vivre et travailler maintenant, car la capitale Catalane est devenue au fil des ans une des villes phare du graff Européen. Il y a peu elle continuait encore la rue en intégrant au mieux ses poupées dans l’environnement. Bien que dit elle « les lois sont de plus en plus dures avec le graffiti, même à Barcelone ».

Sources :
Street Art, de Louis Bou, éditions Maomao.
Planète Graffiti de Nicolas Ganz, éditions Pyramyd.
Galerie Magda Danyzs. www.magda-gallery.com/
Graffiti@Toulouse. http://l3221.free.fr/welcome.php

Mr Yak, le Havre le 23/01/2010

51563491_58cca97606

MissVan0019

MissVan0008

MissVan0047

MissVan0031

missVAN2drawn_01

m-missvan

MissVan0232

missvan1

Miss_Van

Laisser un commentaire