TAKI_MY_NAME

– De Taki au graffiti.

Dans notre monde moderne écrire sur les murs n’est pas nouveau. Les gangs des ghettos U.S utilisaient déjà le tag pour marquer leurs territoires ou insulter leurs rivaux. Mais les writters, souvent des adolescents, ont étés les premiers à vouloir laisser leurs traces partout où ils le pouvaient. C’était des actes gratuits, du marquage sans message. (…)