Font Size

SCREEN

Cpanel

Articles Le Havre de Graffs

- Le Havre Libre 1948.




Article paru dans le Havre Libre du 7/8 août 1948.





17 rue Paul Souday, un atelier unique
Un reportage de Pierre Montigny

C'est au Havre que sont fabriqués les rideaux réclame de la plupart des cinémas de France
Grâce à une équipe de 22 compagnons qui sont des artistes et des artisans.

Le Havre possède, au n°17 de la rue Paul Souday, une industrie, ou plutôt une manufacture absolument unique en province : la fabrication des rideaux-réclame pour les salles de spectacle.
Il n'y a, en effet, pour tout le pays, qu'une maison, une seule, similaire à Paris, ce qui revient à dire que deux ateliers se partagent quatre-vingt-dix départements.
C'est pourquoi, lorsqu'on entre dans le vaste et clair bureau de M Jean Gallet, il est curieux de voir accrochée au mur, une grande carte de France sur quoi des épingles multicolores indiquent, de Dunkerque à Marseille et de Metz à Biarritz, les champs d'activité de l'entreprise.
On compte, en France, environ 6.000 salles de spectacles, ce qui ne signifie pas que tous les cinémas et théâtres soient pourvus de rideaux réclame, d'autant que, la guerre étant venue, et la maison Gallet ayant pendant sept ans suspendu toute activité, de nombreux clients avaient forcément disparu.
Mais le jeune directeur et son "équipe" qui sont passionnés par ce métier à la fois artistique et artisanal ont, en deux ans, "remonté la pente" et aujourd'hui, dans 236 établissements de spectacle, des rideaux-réclame "havrais" portent partout le nom et le renom de la maison Gallet, réputée depuis tantôt vingt-six ans.

ART ET ARTISANAT

Il faut voir cet atelier spacieux, lumineux, qui ressemble aux coulisses d'un vaste théâtre et tout et tout à la fois au domaine d'un tapissier et d'un peintre.
Quand nous y entrons, debout comme un vaste décor, un vaste rideau de quatre-vingt mètres carrés vient d'être achevé. Il est destiné, celui-là, à un cinéma de Saint Brieuc et, harmonieusement disposées des publicités au nom des commerçants de cette ville, resplendissent de mille couleurs.

- Le rideau est prêt nous dit M Jean Gallet, et vous allez voir comme il va tenir peu de place, dans un instant.

En effet, les compagnons le descendent lentement et le plient en accordéon, puis l'ayant littéralement piétiné, le plient à nouveau à la façon d'un drap. Il est paré désormais pour l'expédition. Le monteur va partir avec le matériel qui a été lui aussi confectionné dans la maison (perche, rouleau de spruce tourné et sanglé, filins et même moteur électrique).

Il n'y a pas de temps à perdre. Déjà les décorateurs prennent leurs dispositions puisque les couturiers et la couturière ont terminé la nouvelle toile de coton robuste qui a été passé à l'ignifuge (borax et acide borique) et à la colle à chaud.
Le chef d'atelier à œuvré une nouvelle maquette originale pour un casino de la région. Il s'agit, avec des transparents " à l'échelle" de commencer les grandes lignes de l'ouvrage. La toile est étalée bien raide sur le parquet et, à plat ventre ou à genoux, les décorateurs habiles vont commencer cette immense fresque sur la couche de fond. Tout est fait à chaud et les couleurs à l'eau sont, elles aussi, ignifugées, car les règlements des Commissions de sécurité sont formels.

EXPLOITATION ET PUBLICITE

Pendant ce temps, des "voyageurs" parcourent la France sur des itinéraires rationnels. En effet il faut contacter les directeurs de salle pour le renouvellement des contrats et prospecter d'éventuels clients. Quand le contrat est signé il n'y a plus qu'a démarcher dans la ville en question les commerçants susceptibles de donner de la publicité. Les contrats sont de 3, 6, 9 ans, comme pour un loyer à bail et tous les trois ans le rideau est refait à neuf.

L'exploitant d'une salle de spectacle y trouve son compte puisque, tous les trimestres, il encaisse un chèque au prorata de l'importance du rideau et de sa publicité.

- Notre force, poursuit M Gallet, c'est aussi la rapidité d'un montage de rideau. Il ne faut pas plus de trois heures à notre monteur pour effectuer une mise en place, parce que, pendant la fabrication du rideau, les conditions de fonctionnement de la toile (conditions qui varient avec les salles) ont été soigneusement étudiées.

GRAPHIQUES ET ARCHIVES

- Il est indispensable, continue M Jean Gallet, de connaitre exactement la "température" d'une exploitation qui couvre la France entière. Aussi ces graphiques, que vous voyez au mur, me disent immédiatement si quelque chose flanche dans l'exploitation. Alors je réunis aussitôt mes courtiers et nous voyons ce qui ne va pas.

D'autre part, à cause de la multiplicité des clients, du renouvellement des contrats, et de la recette des commissions et du paiement des indemnités, notre maison ne peut bien fonctionner que grâce à un fichier sérieux et à des dossiers bien ordonnés. Et tout cela est réunis dans une chambre forte que vous voyez et qui a été construite pour résister à n'importe quel incendie".

PENURIE D'ESSENCE

Avant la guerre, la maison Gallet possédait un parc automobile de onze voitures réparées dans un garage autonome. La pénurie d'essence oblige à présent les courtiers à se déplacer en chemin de fer ou en cars, ce qui ne facilite pas la tâche.

- Car, voyez-vous, conclut M jean Gallet, la particularité de notre entreprise réside essentiellement dans sa stricte autonomie. Nous ne faisons appel à personne, hormis pour une certaine quincaillerie de théâtre qui est fabriqué à Paris dans la seule usine qui soit en France. Notre équipe sait et peut tout faire et tel décorateurs des beaux-arts sait aussi bien pousser la lime qu'œuvrer un rouleau ou une perche".

L'ESPRIT D 'ENTREPRISE

Mais, ce que ne dit pas M Jean Gallet, mais qui nous le savons bien, c'est que lui, le jeune patron et ses vingt-deux collaborateurs forment une équipe possédant l'esprit d'entreprise le plus vivant. Non seulement les employés sont rémunérés au-dessus des tarifs, mais s'ils sont malades ils continuent de toucher leur plein salaire et tous sont l'objet de substantielles gratifications. On travaille dans la lumière, l'hygiène, le confort et dans la joie. Depuis 1926 c'est une famille qui participe à un métier peu commun, dans la franchise d'une camaraderie exceptionnelle.

On peut en être fier, comme des Havrais !


Share

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

 
Sheila
0 #2 Sheila 17-11-2015 08:17
J'ai parcouru sur la toile plus de 4 heures
aujourd'hui, et je n'ai pas trouvé un article aussi intéressant que
le votre. Je pense que, si tous des propriétaires de site et des bloggeurs écrivais comme
ca, internet serait beaucoup plus influent.
Citer | Signaler à l’administrateur
 
 
champin
+1 #1 champin 07-05-2014 05:50
BONJOUR J AI TRAVAILLE AUX ANCIENS ETS.GALLET
EN TANT QUE TECHNICIEN POUR LES INSTALLATIONS SCENIQUES PUIS POUR OMNI CINE QUI AVAIT RACHETE L ENTREPRISE.
AUJOURDHUI EN REPRENANT L ENSEIGNE NOUS REALISONS ET PUBLIONS DES RIDEAUX PUBLICITAIRES NUMERIQUES
SUR LE MEME PRINCIPE DE CASES. NOUS EN AVOBS MIS D AILLEURS UN EN PLACE AU SIRIUS DE HAVRE. NOUS AVONS ACTUELLEMENT ENVIRON 40 RIDEAUX EN FRANCE ET CONTINUOS LE DEVELOPPEMENT.
Citer | Signaler à l’administrateur
 

Derniers commentaires

  • 60 mg generic cialis
    order cialis online cheap 60 mg generic cialis: http://cialisemk.com/cost-of-cialis-20-mg cheap brand ...

    Lire la suite...

     
  • Repair Ecu
    Thanks ffor any other wonderful post. The place else may anybody get that type of info in such a ...

    Lire la suite...

Vous êtes ici : Accueil Entrée des artistes - Dan - Le Havre Libre 1948.